CARTO n° 37

 

CARTO n° 37,
Septembre-Octobre 2016

Par Guillaume Fourmont

Aux yeux du monde, plus précisément des sociétés occidentales, le migrant est devenu cette personne fuyant la guerre, et uniquement la guerre. La situation au Moyen-Orient n’aide en rien à changer cette image. Pourtant, si l’on regarde les données chiffrées des plus grandes institutions, force est de constater que l’opinion générale a tort. En effet, selon l’Observatoire des situations de déplacement interne du Conseil norvégien pour les réfugiés, organisation humanitaire indépendante et de référence mondiale, en 2015, près de 9 millions d’âmes sont déplacées par des conflits, contre… plus de 19 millions à cause de catastrophes climatiques !
La suite >

CARTO n° 36

 

CARTO n° 36, Juillet-Août 2016

Par Guillaume Fourmont

Au printemps 2011, dans un ras-le-bol général, les ­Espagnols, tous âges confondus, sortaient dans la rue pour dénoncer l’incompétence de leurs dirigeants. Non seulement pour répondre aux effets de la crise économique, mais aussi pour leur responsabilité dans celle-ci. Car, du côté français des Pyrénées, on ne mesure pas à quel point les scandales de corruption impliquant les plus hautes sphères politiques, dont le Parti populaire (PP, au pouvoir depuis décembre 2011), sont graves. Tandis que quelques-uns étaient poursuivis et emprisonnés, certains commentateurs (et beaucoup de citoyens) se demandaient pourquoi le président du gouvernement, Mariano Rajoy, n’avait pas démissionné. La suite >

CARTO n° 35

 

Carto n° 35, Mai-Juin 2016

Par Guillaume Fourmont

Nous voici face à un dilemme intellectuel et géopolitique de taille. Comment, dans un monde où les frontières s’abolissent avec la globalisation mais se referment au nom des identités, le nationalisme peut-il apparaître autrement qu’exclusif, voire xénophobe ? Comment un État-nation, officiellement constitué par une volonté de vivre ensemble, peut-il affronter des réflexes régionalistes aspirant parfois à l’indépendance ? Faut-il se résoudre à vivre dans des pays uninationaux (une nation, un peuple, une langue, un État) ? En Europe, ces questions se posent quotidiennement et remettent en cause le principe même de construction communautaire. La suite >

CARTO n° 34

 

Carto n° 34, Mars-Avril 2016

Par Guillaume Fourmont

Le 17 février 2016, dans les salles de cinéma françaises, est sorti un film d’une humanité sans égale. De prime abord, L’Homme qui répare les femmes, de Thierry Michel et Colette Braeckman, dresse le portrait de Denis Mukwege, chirurgien gynécologue soignant les victimes de viol dans le Sud-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo. Au-delà de la force de ce médecin et de ses patientes face aux criminels, ce documentaire raconte l’histoire d’un pays soumis à la violence de quelques individus obsédés par la richesse et le pouvoir. Car le Kivu, où la paix est inconnue depuis le milieu des années 1990, regorge d’or, de cuivre, de manganèse, de tourmaline, de diamants, entre autres ressources précieuses. La suite >

Arabie saoudite : enjeux régionaux et sociétaux

 

L’IREMMO commence l’année 2016 sous le signe de l’Arabie saoudite, avec un débat le 20 janvier 2016 (Paris 5e),
à 18 h 30, en écho à la sortie du numéro 29 de Moyen-Orient.

Pour en savoir plus : www.iremmo.org

Homeland : Irak année zéro

 

La revue Moyen-Orient (même équipe que celle de Carto) est partenaire d’Homeland : Irak année zéro, l’un des films les plus importants jamais réalisés sur l’Irak. Son réalisateur, ­Abbas Fahdel, nous plonge dans le quotidien de son pays et de ses habitants avant et après la guerre de 2003. La sortie nationale en France est prévue le 10 février 2016, mais des avant-premières, en présence d’Abbas Fahdel, sont organisées, notamment à l’Institut du monde arabe de Paris (15 janvier 2016), à l’Écran de Saint-Denis (23 janvier 2016) et au MuCEM de Marseille (31 janvier 2016).

Pour en savoir plus : www.nourfilms.com

CARTO n° 31

 

CARTO n° 31, Septembre-Octobre 2015

Par Guillaume Fourmont

Pour sa vingt-sixième édition, le Festival international de géographie (FIG) de Saint-Dié-des-Vosges vous emmène au pays imaginaire. Toute ressemblance avec le début d’une histoire pour enfants (on pensera notamment à l’île de Peter Pan) est fortuite. Ou pas. C’est la magie des représentations qui vivent en nous, qu’elles portent sur un territoire, un peuple, le monde… La cartographie participe à sa façon à la construction de ces utopies ; les documents les plus anciens sur le Japon, par exemple, sont là pour le rappeler, et il fallut des siècles de découvertes et de connaissances avant de bien identifier et tracer les contours de l’archipel nippon. La suite >

Erratum Carto n° 30

Une belle coquille s’est glissée dans Carto n° 30 : la Caraïbe s’étend  sur 4,3 millions de km2 et non pas, bien entendu, sur 403 millions de km2. Sa superficie fait donc près de 7 fois celle de la France (et non pas 700 fois !). Toutes nos excuses pour cette malencontreuse erreur de virgule.

La rédaction