Didier Ortolland et Jean-Pierre Pirat
Éditions Technip, Paris, 2010, 352 p.

Pour la seconde édition de cet atlas devenu incontournable pour qui s’intéresse à la géopolitique des mers et océans, et qui a d’ailleurs reçu le prix Eugène Potron 2009 de la Société de géographie, les auteurs ont pris en compte les développements intervenus ces trois dernières années dans les différents contentieux maritimes et ont ajouté de nouveaux chapitres pour aborder l’ensemble des enjeux liés à la mer.
L’un traite du problème de la piraterie, un deuxième des transports maritimes indispensables au commerce mondial et le troisième de la protection du patrimoine culturel sous-marin. Illustré d’une cartographie remarquable en couleurs, cet ouvrage aborde toutes les questions politiques, juridiques, économiques et géopolitiques relatives à la délimitation des espaces maritimes et constitue une référence fondamentale pour les étudiants, les universitaires et tous ceux qui se passionnent pour ce sixième continent qu’est l’océan.