Les éditions Autrement ont lancé fin 2009 une nouvelle collection d’atlas consacrée aux mégapoles. Cette collection donne à voir, comprendre et aimer les grandes villes du monde qui concentrent aujourd’hui la majorité de l’humanité et sont des nœuds, têtes de réseaux de l’espace mondial. Lieux de vie, de travail, de loisirs au rayonnement régional, les villes sont aussi globales. La riche cartographie de ces atlas permet justement d’appréhender ces phénomènes à plusieurs échelles et les photos illustrent les paysages urbains qui domineront le monde de demain.
Dirigée par le géographe et sinologue Thierry Sanjuan, la collection « Atlas/Mégapoles » entame sa série par Shanghai, ville de la modernité chinoise qui connaît un essor exceptionnel aujourd’hui et accueillera  ette année l’exposition universelle. Le deuxième opus s’intéresse à New York (Renaud Le Goix), incarnation de la « ville globale » qui regorge de lieux mythiques et continue de fasciner dans le monde entier. Proposé par Pascal Marchand, Moscou est la troisième ville choisie pour cette collection. Il est vrai que la capitale russe connaît d’importants bouleversements depuis la fin de l’URSS qui la transforment inexorablement en une « ville mondiale ».