Samuel Lussac
Éditions Technip, Paris, 2010, 183 p.

Cet ouvrage est axé sur les enjeux avant tout énergétiques qui font de la région du Caucase et de son arrière-cour caspienne et centrasiatique une région hautement stratégique et par conséquent conflictuelle. Il est signé par Samuel Lussac, un jeune chercheur, qui montre, dans ce contexte, la manière dont la Russie, l’Union européenne, mais aussi l’Iran, l’Inde et la Chine se positionnent.
Trois parties permettent de décrypter l’ensemble des enjeux : la première, « Une porte d’entrée pour l’Europe sur la Caspienne », rappelle les caractéristiques géographiques, historiques et économiques de la région ; la deuxième, « La diversification de l’approvisionnement énergétique de l’Union européenne », est résolument tournée vers la politique européenne de diversification énergétique ; tandis que la troisième, « Vers une nouvelle politique européenne dans le Caucase du Sud ? », propose des pistes pour la mise en place de cette politique européenne à l’heure où se discutent l’avenir de Nabucco et celui des projets de gazoducs pilotés par la Russie, Nord et South Stream.